Faire la réforme des retraites avec «courage»-longchamp

Faire la réforme des retraites avec «courage». , la porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, a expliqué que l’exécutif aurait pu, «par facilité», attendre la fin des élections municipales avant de . Une réforme qui s’annonce douloureuse. «Le courage nous pousse à la faire avant les municipales, le plus vite rapidement possible», a-t-elle argué, tout en insistant sur la nécessité de la «concertation». La ministre du Droit des femmes a ajouté que la priorité de cette réforme n’était pas seulement l’équilibre financier du régime,longchamp, mais aussi «l’équité» qui devrait prévaloir entre les hommes et les femmes. De plus, tous les régimes seraient abordés dans la discussion. «Il n’y a aucune raison de laisser de côté un régime par rapport à un autre.»

a également défendu la réforme du ,sac longchamp, très critiquée par l’opposition. Selon elle,longchamp pas cher, il ne s’agit pas d’une hausse d’impôt déguisée mais d’une «réduction de niches fiscales». Pour la ministre, il était indispensable de «moderniser» la politique familiale. Elle a expliqué que cette réforme était «équilibrée» car elle «ponctionnait faiblement les classes les plus aisées», et venait en aide aux plus défavorisés.

Alors qu’un , la ministre a rappelé que «la loi devait être respectée par tous», particulièrement les officiers d’état civil. Elle a évoqué de possibles sanctions à l’encontre du maire récalcitrant. «Il peut être suspendu, il peut même être révoqué, a-t-elle lancé. S’il s’obstine, des sanctions seront prononcées.»

La porte-parole du gouvernement a justifié, en outre, l’intérêt de former les professeurs à la «Les inégalités entre les hommes et les femmes prennent leur source dans des stéréotypes sur le rôle des un(e)s et des autres», a-t-elle rappelé. Najat Vallaud-Belkacem a défendu enfin la procédure de dissolution lancée contre le groupe d’extrême droite Jeunesses nationalistes révolutionnaires (JNR): «Il est important de rétablir un cordon sanitaire entre l’extrême droite et les mouvements républicains. Toute violence, toute haine, prônées par un groupe est condamnable.» En revanche, elle s’est désolidarisée du tweet de l’homme d’affaires Pierre Bergé, ardent défenseur du mariage homosexuel, qui a fait un lien entre les «fachos qui ont tué Clément» Méric et la Manif pour tous.

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Alexandre a eu un rire nerveux en découvrant ses résultats du bac en juillet 2011 et pour cause: ce lycéen de 18 ans avait plus de 20 de moyenne-longchamp

Alexandre a eu un rire nerveux en découvrant ses résultats du bac en juillet 2011 et pour cause: ce lycéen de 18 ans avait plus de 20 de moyenne. «Tout est allé très vite par la suite», confie-t-il. La fierté des proches et de ses professeurs, l’invitation par le rectorat à une à Dijon pour ce Bourguignon, puis la rencontre avec les autres «meilleurs des meilleurs» comme les surnommait l’ancien ministre Luc Chatel en les accueillant au ministre de l’Education à Paris pour les féliciter.
En 2011, ce jeune homme fait donc partie des 38 bacheliers à avoir défié les limites de la notation avec une moyenne supérieure à 20 au ,ce qui semblait inimaginable lors de la création de cet examen.
Des moyennes exceptionnelles grâce aux options
«20,05 ; 20,71…». Ces moyennes ont des allures d’erreurs informatiques. Si les matières principales comptent beaucoup, ce sont les facultatives qui font la différence et rendent ces résultats possibles, racontent à l’unanimité ces bacheliers d’exception. Celles-ci donnent des points supplémentaires aux candidats et leur permettent ainsi de garnir leur score final. Par exemple, le latin peut donner jusqu’à 30 points en plus! Alexandre, lui, a cumulé l’option musique et anglais renforcé… et s’est vu gratifié d’un 20 pour chaque épreuve. Tout bénéf.
Au Lycée Condorcet de Lens, on reste toujours très fier de Pierre-Marie, le seul lycéen à avoir eu 20,5 de moyenne. «Il avait pris deux options facultatives. Pour avoir plus de 20, il faut de toute façon avoir des »,longchamp, atteste le proviseur.
Tous sûrs d’avoir une mention très bien
Les élèves visant la mention très bien adoptent ce plan stratégique. Alors peu importe l’investissement dans ces options parfois chronophages, comme les (ski, surf) ou l’apprentissage de langues rares (arabe, swahili). En dépassant les limites,longchamp pas cher, ils acquièrent également une ouverture culturelle supplémentaire.
Ils étaient tous certains d’avoir une avant même de passer le bac. Leur travail réguliera beaucoup joué sur leur performance. Le conseiller d’éducation principal (CPE) du lycée de l’Europe à Dunkerque rapporte ainsi que Charles «avait 19 de moyenne à chaque trimestre,sac longchamp, tout en étant un élève sérieux et appliqué». Conclusion: on ne s’improvise pas champion!
Garder l’équilibre entre travail et vie perso
Tous ces élèves ont commencé la course aux médailles depuis longtemps, nombre d’entre eux ont d’ailleurs des années d’avance. Ils ont l’endurance des sportifs et pour beaucoup, ils n’abandonnent pas leur vie sociale. Ils disent garder une vie équilibrée entre études et loisirs durant leur année de terminale: non seulement ceux-ci ne se sont pas privés de sortie avant de passer leur bac, mais la plupart pratiquaient des activités extra-scolaires prenantes, comme le sport ou la musique.
C’est le cas de Thomas, élève au lycée Laeticia Bonaparte à Ajaccio. Comme l’explique le CPE de son lycée «Thomas faisait partie du Club Ciné de notre Lycée. C’était un jeune avec une ouverture d’esprit sur tout. Capable de s’intéresser aux gens et aux choses, c’était une vraie éponge». On comprend que ces élèves considèrent qu’«une vraie réussite est une réussite mesurée».
Ces jeunes ont généralement la chance d’intégrer des établissements prestigieux de l’enseignement supérieur (prépa à Louis Le Grand ou Henri IV, Sciences Po…) une fois leur bac en poche. Cette expérience les a tout de même marqués: Alexandre déclare ainsi qu’«on critique très souvent le bac, parce que le et que les épreuves deviennent supposément plus faciles. Mais ce que je retire de cette expérience 2 ans après, c’est que le bac est une épreuve initiatique, formatrice et très républicaine. Elle a une vraie valeur».
LIRE AUSSI:

SERVICE:

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Quid de la lutte contre les illégaux-sac longchamp

Quid de la lutte contre les illégaux? Les chiffres cachés sont édifiants. Dans l’agglomération parisienne, en un an, les «constats d’infraction aux conditions générales d’entrée et de séjour des étrangers» ont diminué de plus de 61 %. Depuis janvier, la baisse est de plus de 87 %. Et même de 93 % en avril (113 clandestins contrôlés contre 1640 le même mois de l’année précédente).

Le discours martial du ministre de l’Intérieur sur le dossier des et de l’immigration illégale en général est ainsi totalement pris à contre-pied par ses propres statistiques,sac longchamp. Au moins les chiffres tendent-ils à démontrer que la suspicion de contrôle au faciès par les forces de l’ordre n’a plus lieu d’être

Jusqu’alors, la Place Beauvau expliquait que la baisse d’activité de la police des étrangers était la conséquence d’une décision de la Cour de cassation qui, à l’été 2012, avait transposé la jurisprudence européenne interdisant toute garde à vue d’un étranger au seul motif qu’il serait en situation illégale sur le territoire.

Mais voilà: depuis le 1er janvier, la police dispose d’un droit de rétention de 16 heures pour contourner cet obstacle. «Ce n’est pas un problème d’outil juridique, mais bel et bien de volonté politique»,longchamp, estime,longchamp pas cher, le député UMP des Alpes-Maritimes Éric Ciotti.

Au plan national, selon l’ONDRP, les constats d’infraction à la législation sur les étrangers sont passés, côté police, de 81.000 à 49.000 en un an (- 39 %) et de 9000 faits à 6600, côté gendarmerie (- 27 %).

annonçait, en début d’année, 37.000 éloignements de clandestins en un an. Mais c’était en incluant cinq mois d’action du précédent gouvernement. «Sur les douze derniers mois, le rythme des éloignements a baissé d’un tiers», assure Éric Ciotti. Les centres de , pleins à craquer hier, ne sont plus occupés qu’à moitié.

L’ancien ministre UMP de l’Intérieur, , le déplore: «La gauche a ouvert les portes de l’immigration et affaibli les procédures d’expulsion, à l’inverse de ce que font nos voisins européens, comme la Grande-Bretagne.» À l’entendre, «ce n’est qu’un début». Le flux migratoire, en tout cas, va toujours vers le pays le plus généreux.

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

A défaut de première place mondiale au classement sportif-longchamp pas cher

A défaut de première place mondiale au classement sportif, est à nouveau le tennisman le mieux payé, hors contrats. ,longchamp pas cher, – une première dans l’histoire du tennis -, le Majorquin a touché 1,5 million d’euros (environ 2 millions de dollars), portant le montant total de ses primes de match («prize money») depuis le début de l’année, à près de six millions de dollars (4,3 millions d’euros). Djokovic et Federer suivent avec 4,5 millions de dollars et 1,sac longchamp,4 million. Et depuis le début de sa carrière en 2001, elles s’élèvent à plus de 55 millions de dollars (42 millions d’euros), dont près de 13 millions (10 millions d’euros) pour le seul tournoi de Roland-Garros. En 2001, Nadal, alors âgé de 15 ans, avait gagné 767 dollars (580 euros) pour sa première année sur le circuit. ,longchamp, elle-même en quête de notoriété, à signer, en 2001, avec lui un contrat record pour un aussi jeune sportif: 800.000 dollars (un peu plus de 600.000 euros) par an de 2001 à 2007, puis un million de dollars depuis 2007 (près de 760.000 euros). «Ce n’est pas nous qui sommes venus à Nadal mais Nadal qui est venu à nous», a déclaré la semaine dernière sur France Info le PDG de Babolat, Eric Babolat, qui a pris la tête de la société l’année où l’Espagnol a signé son contrat. La marque a bénéficié à plein régime de l’ascension du champion espagnol. En treize ans, le chiffre d’affaires de Babolat a été multiplié par cinq, avec une progression annuelle moyenne de 14%.

En 2005, c’est au tour de Nike de miser sur celui qui vient de remporter son premier Roland-Garros. L’équipementier américain lui verse 1,8 million de dollars par an (1,2 million d’euros). En douze mois, Nadal vient de multiplier ses revenus (prize money et contrats publicitaires) par plus de 5. C’est en 2008 que «Rafa» crève l’écran: Nadal remporte les Jeux olympiques, Roland-Garros puis le Grand Chelem britannique de Wimbledon et devient rapidement la nouvelle coqueluche des marques. Le constructeur automobile Kia, la maison de haute couture parisienne Lanvin – pour un contrat d’un an -, s’attachent ainsi ses services. En 2009, Nike prolonge le contrat du nouveau numéro un mondial de cinq ans, moyennant une revalorisation de 200.000 dollars par an. Le jeune fougueux venu pour terrasser ses aînés laisse place à un Nadal plus «mature», pourtant âgé de 23 ans. Finis les bandanas, les pantacourts et autres t-shirts à manches courtes, place à des tenues moins glamours mais plus en ligne avec son nouveau statut de champion. Depuis 2011, le cinquième mondial laisse transparaître sur ses tenues Nike son logo, représentant une face de taureau, en référence à l’un de ses surnoms (le «taureau de Manacor»).

Signe de la nouvelle dimension qu’il a acquise au milieu des années 2000, l’homme aux douze titres du Grand Chelem a su attirer, comme son éternel rival Roger Federer avec Rolex, une marque de luxe telle que l’horloger suisse, Richard Mille, en 2010, dont il porte une montre de près de 700.000 dollars. Depuis août dernier, le roi de la terre battue apparaît également dans des vidéos du site de poker en ligne, PokerStars. La dernière en date? Il apparaît torse nu et jouant au poker sur une tablette tout en prenant son bain. Histoire de séduire une bonne fois pour toute la gente féminine.

Côté revenus, Nadal a toutefois encore du chemin à parcourir pour égaler Federer, deuxième sportif le mieux payé en 2013, avec des gains de plus de 71 millions de dollars (65 millions en contrats publicitaires) en 2013, quand ceux de l’Espagnol sont un peu supérieurs à 26 millions, dont 21 millions en contrats publicitaires.

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Une foire-longchamp

Une foire, deux marchés. Celui de l’argent et celui de l’art. D’un côté,longchamp, l’investisseur ; de l’autre,sac longchamp, le collectionneur. Sans relations, aucune chance de s’en sortir. Aller à la est aussi éprouvant que passer un concours. Seul le meilleur gagne. Si l’on vient pour acheter, il faut en connaître les codes, comme au Festival de Cannes. La première épreuve passe par l’obtention du fameux passe VIP nominatif First Choice, donnant accès à la foire dès 11 heures, à l’ouverture. Devant la cohue de l’an dernier, les organisateurs ont décidé d’étaler les entrées des VIP entre le mardi, pour les très importants, et le mercredi, pour les autres, avant l’ouverture au grand public, le jeudi. Tout se passe dans les premières heures. Beaucoup d’ uvres sont déjà vendues sans voir. Ceux qui ont travaillé en amont leur dossier, en réservant certaines pièces sur des listes que les galeries ne communiquent qu’à leurs plus gros clients, ont une heure à peine pour se décider. Il faut aller très vite. On les voit marcher d’un pas rapide dans les allées,longchamp pas cher, accrochés à leur portable.

Difficile de circuler tout seul dans cette jungle de l’art sans son art advisor, mais le choisir est aussi un casse-tête. À moins de peser très lourd, de s’appeler ou et d’avoir des relations privilégiées avec les galeries après avoir dépensé quelques centaines de milliers de dollars, l’étiquette d’un conseiller de renom est comme un sésame. Elle permet d’avoir accès aux meilleures pièces des artistes que tout le monde s’arrache. Là est le nerf de la guerre. Dans un marché au plus haut, les galeries font la loi. Elles choisissent par ordre les clients auxquels elles veulent vendre les uvres de premier marché pour établir la cote de leurs poulains. On peut les comprendre.Conforter leur imageÀ la dernière , qui est aussi un gigantesque musée à ciel ouvert où les pavillons tentent de vendre au mieux leurs lauréats, ce fut aussi le même combat. Dès le coup d’envoi des journées professionnelles, les six éditions du nouveau film de , English Magic, dans le pavillon britannique, Lion d’or de Venise 2013, étaient déjà réservées par plusieurs institutions dont la Tate Modern, pour un prix de 50.000 livres. «Ce n’était pas évident de décrocher le dernier exemplaire, produit par le British Concil, pour une de mes jeunes clientes brésiliennes», explique la conseillère Laurence Dreyfus, qui a pourtant ses introductions auprès de la galerie Art Concept, qui soutient l’artiste.

Face à ce barrage, nombre de gros collectionneurs qui veulent investir à long terme dans l’art s’orientent aujourd’hui vers l’option de créer une fondation qui conforte leur image. Conseillé par Patricia Marshall, figure respectée de grandes galeries aussi intouchables que , Thierry Gillier, le créateur de la marque Zadig & Voltaire, y songe. Et encore, la partie n’est pas gagnée tant les fondations et les musées privés fleurissent un peu partout dans le monde.

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Il faut emprunter une petite route qui serpente entre campagne et forêt anglaise à une heure de Londres-longchamp pas cher

Il faut emprunter une petite route qui serpente entre campagne et forêt anglaise à une heure de Londres, pour rejoindre les locaux de Vertu. Ici,longchamp pas cher, on ne parle pas d’usine, mais de manufacture, pas d’ouvriers ni d’opérateurs, mais d’artisans. Soixante-cinq personnes travaillent à l’assemblage des téléphones.

La plupart des opérations sont effectuées par le même artisan. Celui qui, sur certains modèles de la gamme,sac longchamp, apposera sa signature sur le produit. «Nous avons même des clients fidèles qui réclament que leur nouveau téléphone soit fabriqué par leur artisan, qu’ils ont identifié», explique Jonathan Haynes, notre guide du jour «ici, nous faisons le contraire de tout ce qui a été préconisé par Ford. Pas de chaînes de montage avec des objets qui défilent. Chaque artisan est à son poste et assemble un téléphone», s’amuse-t-il.

Chaque coussinet d’écoute est assemblé à la main.
Certains modèles, comme le Signature, comptent 240 composants. Parmi les particularités des téléphones Vertu figure le nombre de vis. Chaque téléphone en compte entre 15 et 20. «Alors que les fabricants de smartphones pour le grand public essayent de se débarrasser des vis en leur préférant des pièces en plastiques qui se clippent, nous conservons les nôtres, qui sont les mêmes que celles utilisées par les grands horlogers», ajoute Jonathan Haynes. Ces minuscules pièces doivent être posées avec des outils spéciaux. Elles sont parfois en or, parfois en titane Chacune d’entre elles vaut déjà une petite fortune. Soucis du détail oblige, mêmes les parties invisibles de l’appareil sont soignées. Ainsi, l’intérieur du boîtier qui abrite la batterie est gravé.

Une fois le téléphone terminé, une personne inspecte et reteste certaines des 300 fonctions, qui ont déjà été testées mécaniquement. «La machine contrôle que les touches ou l’écran tactile fonctionnent bien, mais il faut une main humaine pour vérifier que le touché est agréable et qu’il correspond à nos standards», précise Jonathan Haynes.

Mêmes les parties invisibles de l’appareil sont soignées. L’intérieur du boîtier qui abrite la batterie est gravé.
Au final, il faut plusieurs jours pour que soit assemblé un de ces précieux téléphones. Les dernières étapes sont confiées à d’autres spécialistes. Des artisans sont en charge du polissage des parties métalliques extérieures de l’appareil, souvent en métal précieux,longchamp, comme le titane pour le tout nouveau TI. Une équipe de programmeurs se charge de l’installation des logiciels nécessaires à leur fonctionnement. Enfin, une personne se charge de déposer le téléphone et ses accessoires – chargeur, écouteur, étui en cuir – dans son écrin. Ainsi emballé, il est prêt à être vendu pour 7900 euros minimum, le prix d’attaque de la gamme de smartphone Vertu TI sous Android.Le même modèles économiques que l’horlogerie de luxe

Quelques vis en or
«Nos modèles économique sont l’horlogerie du luxe, Rolls Royce ou Bentley, souligne Massimiliano Pogliani, le directeur marketing de Vertu. Quand on allume le produit, il fonctionne. Il ne devient pas un fardeau supplémentaire!». Pour la marque de luxe, qui précise simplement être rentable et avoir vendus 230.000 téléphones en dix ans d’existence, des chiffres proches de ceux de la joaillerie, le prochain défi est d’élargir sa clientèle. Très prisée des riches hommes d’affaires russes, chinois ou moyen-orientaux, elle cherche à conquérir une clientèle européenne. Les amateurs de la série Braco sur Canal + devraient d’ailleurs bientôt apercevoir des téléphones Vertu entre les mains des protagonistes. «Mais nous ne baisserons pas nos prix. Vertu reste positionné dans le monde du luxe. Nous ne voulons pas galvauder la marque, ajoute Massimiliano Pogliani. Aujourd’hui Vertu a rattrapé son retard technologique. Notre trilogie est le service, le design et la technologie. Nous allons nous concentrer sur le développement de services pertinents pour nos clients». Cela passera par des offres «privilèges», des accès à des endroits particuliers, comme la cérémonie des Oscars ou la Fashion Week à Paris.

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Qu’ils aient faim ou soient fatigués-longchamp pas cher

Qu’ils aient faim ou soient fatigués, les nouveau-nés n’ont qu’un seul moyen pour le faire comprendre: pleurer. Ce réflexe, qui s’exprime dès la naissance, se prépare dans le ventre de la mère où le f tus s’entraîne à mimer la douleur, selon des chercheurs des universités de Durham et Lancaster,longchamp pas cher, au Royaume-Uni. «C’est vital pour les nourrissons d’être capables d’exprimer la souffrance dès qu’ils naissent,longchamp, explique Nadja Reissland, auteur de l’étude et chercheuse au département psychologie de l’université de Durham. C’est ainsi qu’ils peuvent transmettre leurs émotions à leurs parents».

Dans cette étude ,sac longchamp, quinze f tus, huit filles et sept garçons, ont été observés quatre fois pendant les deuxième et troisième trimestres de grossesse. Un appareil a pris des photographies sous différents angles pour créer des images nettes, en 3D. Elles ont ensuite été enregistrées en vidéo. Les chercheurs ont analysé ces films image par image, à la recherche de sourcils relevés, nez froncés ou autres mouvements du visage qui pourraient, lorsqu’ils sont coordonnés, exprimer la douleur. Mimiques typiques de foetus à 32 semaines de grossesse. L’image (a) montre un exemple de visage neutre et la (b) une expression de douleur, avec des combinaisons complexes de mouvements (abaissement des sourcils, froncements de nez, soulevèment de la lèvre supérieure et ouverture de la bouche). Crédit photo: Durham University L’équipe du Dr Reissland a remarqué que les f tus commencent à montrer leurs premières mimiques à 24 semaines de grossesse. Les gestes sont simples et ne font intervenir qu’une partie du visage, par exemple bouger les lèvres pour former un sourire. Au bout de 36 semaines, ils imitent des expressions beaucoup plus complexes, qui synchronisent plusieurs mouvements en même temps et ressemblent à des grimaces de douleur. Ces gestes se produisent régulièrement, aussi bien chez les garçons que chez les filles. Foetus de 32 semaines qui montre une expression de douleur . Crédit photo: Durham University Pourtant, les f tus ne seraient pas réellement en train de souffrir. Même si certaines études suggèrent qu’ils soient capables de ressentir de la douleur après 24 semaines, le Dr Reissland ne pense pas que ces mimiques soit des signes de détresse. En effet, tous les bébés étudiés étaient en bonne santé et les scans réalisés pendant que les mères se reposaient. «Nous ne savons pas encore clairement si les f tus peuvent réellement souffrir ou si les expressions du visages sont liées à ce qu’ils ressentent, explique-t-elle. Nos recherches indiquent néanmoins que les mouvements du visage font partie intégrante du processus de développement et semblent liés à la maturation du cerveau plutôt qu’au ressenti des f tus».

Cette capacité s’inscrirait dans le processus normal de développement des futurs bébés et pourrait permettre aux médecins de fournir des indications médicales plus poussées sur la santé des f tus, lors des examens prénatals. La chercheuse a déjà montré dans une précédente étude que les bébés baillaient dans le ventre de leur mère. Pas par fatigue, mais pour développer les régions du cerveau impliquées dans le mouvement de la mâchoire, ce qui est crucial pour boire et manger. Elle espère maintenant qu’une prochaine étude plus approfondie sera menée pour regarder si l’apparition des expressions du f tus est retardée lorsque sa mère fume ou boit pendant la grossesse.

LIRE AUSSI:

 

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

A Roland-Garros Maria-longchamp pas cher

A Roland-Garros Maria, avez-vous l’impression d’avoir disputé votre meilleur match, ou avez-vous des regrets étant donné que vous étiez très bien partie avec ce break d’entrée ?Maria Sharapova. Je n’ai pas beaucoup de regrets et généralement, j’essaie de ne pas en avoir du tout, que ce soit sur court ou hors court dans ma vie, car ce qui compte pour moi, c’est d’aller de l’avant. Peu importe le reste,longchamp pas cher, c’est-à-dire le nombre de fois où j’ai perdu, où la situation à tel moment. Ce qu’il faut,sac longchamp, c’est avancer. Je me suis bien défendue, mais ce n’était pas suffisant car elle a joué un super tennis. Ce n’est sûrement pas une excuse, mais en tout cas, elle a très bien joué. En fin de match, comment vous sentiez-vous ? Etiez-vous atteinte moralement ? Je ne pense pas que tout soit noir ou blanc. Je pense qu’il y a toutes sortes de sentiments. Bien sûr,longchamp, j’ai perdu Je ne me sens pas bien car je suis une gagnante, je me bats, je ne m’entraîne pas pour perdre, personne ne le fait. Donc je suis  déçue,  c’est vrai. Mais en tout cas, je sais qu’après cela, je vais encore plus travailler. Je vais être encore plus déterminée à gagner et j’espère tirer les leçons de ce match. Il y a quelques aspects positifs dans ce match pour moi. Que fait différemment Serena Williams aujourd’hui ou mieux qu’avant ?Je crois qu’elle fait ce qu’elle a toujours fait, à savoir qu’elle joue très bien, mais elle le fait de façon plus répétée, plus constante. À chaque fois, elle arrive à sortir le même niveau, quel que soit le jour.  Je sais que ma réponse est assez large, mais c’est tout en sa faveur, car parfois, on a des armes dans sa palette de jeu, mais quand on arrive à les utiliser sur le long terme, c’est encore mieux et c’est cela qui vous fait grandir en tant que joueuse. C’est ce qu’elle a réussi à faire. Ce n’est pas qu’elle ait vraiment changé un compartiment de son jeu – elle a toujours eu un très fort service – simplement, je crois qu’il est plus constante qu’avant. Même son deuxième service s’est beaucoup amélioré. Serena joue encore très bien à 31 ans. Quelles leçons peut-on en tirer ? Cela montre qu’à cet âge, on peut toujours bien jouer. Si on a le désir et la motivation, à 31 ans, on le peut. C’est superbe comme conclusion. Personnellement, je ne sais pas si à 31 ans je jouerai encore je ne sais pas. C’est une belle réussite à ce moment de sa vie d’être encore motivée pour aller jouer sur les courts. C’est superbe. La finale dames en images :

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

s’est battu l’an dernier pour éviter la nationalisation des hauts-fourneaux de -sac longchamp

s’est battu l’an dernier pour éviter la nationalisation des hauts-fourneaux de . Il refuse également une mesure similaire, que le gouvernement wallon menace de mettre en œuvre,sac longchamp, pour son usine de Liège. De l’autre côté de la Méditerranée,longchamp, son attitude est pourtant radicalement différente. L’industriel indien est ainsi sur le point d’accepter une prise de contrôle majoritaire par l’État algérien de son usine d’Annaba.

Il s’agit du plus gros complexe sidérurgique d’Algérie, et de l’un des principaux en Afrique du Nord. Le site emploie plus de 5000 personnes, qui travaillent sur deux hauts-fourneaux affichant une capacité de production de deux millions de tonnes par an. L’an dernier, sa production réelle était cependant inférieure à un million de tonnes. Le site est totalement intégré puisque des mines de fer, également situées en Algérie,longchamp pas cher, fournissent les matières premières nécessaires à la fabrication de l’acier.

Le capital d’Annaba est aujourd’hui détenu à 70 % par , le solde étant dans les mains du groupe public Sider. C’est en 2001 que Lakshmi Mittal, par le biais de sa société, Ispat, en est devenu actionnaire majoritaire, avant, donc, de racheter Arcelor. Aujourd’hui, l’usine nécessite d’importants investissements pour être remise à niveau. Depuis de nombreux mois, les deux actionnaires négociaient sa recapitalisation, dans un contexte économique difficile. La position du gouvernement algérien est d’autant plus complexe qu’il est lui-même sous la pression de syndicats et de salariés particulièrement revendicatifs. Des heurts ont même eu lieu en début d’année.Changement de dirigeantsLes dirigeants d’ArcelorMittal et le gouvernement algérien semblent désormais parvenus à un accord. L’information, parue dans la presse algérienne la semaine dernière, est confirmée de manière officieuse au sein du groupe sidérurgique. Officiellement, il se contente pourtant d’affirmer que «des discussions sont engagées avec le ministère algérien de l’Industrie, dans le but d’accroître la production d’acier d’Annaba».

Dans le schéma retenu, Sider apporterait 100 millions de dollars alors qu’ArcelorMittal remettrait seulement 56 millions au pot. Conséquence: le pouvoir basculerait au profit de Sider et de l’État algérien, qui grimperaient à 51 % du capital quand ArcelorMittal descendrait à 49 %. L’opération peut donc bien être assimilée à une nationalisation. Preuve supplémentaire du basculement du pouvoir, un Algérien prendrait la direction de la société. Et il sélectionnerait le directeur général et le responsable du personnel.

Du côté d’ArcelorMittal, cette perte de contrôle est justifiée par la nécessité de sélectionner très rigoureusement tous les investissements. Le groupe affichait 18 milliards de dollars de dette nette à la fin du premier trimestre, alors qu’il vise 15 milliards de dollars à moyen terme. Pour autant, il n’a pas envisagé de vendre toute sa participation, car le continent nord-africain présente un réel ­potentiel de développement. Au contraire, il précise qu’il «entend maintenir sa présence en Algérie», ce qui explique qu’il remette de l’argent.

LIRE AUSSI: 

 

 

 

 

 

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Source Le Figaro MagazineQui n’a pas déjà laissé tomber un appareil électronique dans l’eau-sac longchamp

Source Le Figaro MagazineQui n’a pas déjà laissé tomber un appareil électronique dans l’eau? Avec des conséquences plus ou moins désastreuses selon qu’il s’agisse d’un simple lecteur MP3 ou d’un dernier cri gorgé de données importantes. Les solutions existent pour prévenir les accidents. Caméras,sac longchamp, enceintes sans fil, casques audio ou téléphones savent résister à l’eau mais aussi au froid, aux chocs et aux différences climatiques.

Certains de ces appareils n’ont même rien à envier à leurs pendants classiques en termes de qualité, à commencer par les compacts (chez Fujifilm, Olympus, Canon,longchamp pas cher, Nikon). Ils permettent d’immortaliser les scènes les plus impressionnantes ou inhabituelles comme une avalanche sur les pentes du mont Blanc. De même, les caméscopes (Sony, Olympus) autorisent-ils les captations dans les conditions les plus humides et les positions les plus inconfortables grâce à leur ergonomie parfaitement étudiée. Les adeptes de sports extrêmes se tourneront, eux, vers les caméras sport de GoPro ou de Tnb. Ces modèles profitent de caissons étanches garantis pour des profondeurs de 3 à 10 m et d’objectifs «ultra grand-angle» ne nécessitant aucun réglage. Parfait pour enregistrer ses exploits sans se soucier de la technique.Étui étancheQuant aux ultraconnectés incapables de se séparer de leur mobile sur la plage,longchamp, ils pourront opter pour des modèles basiques (MTT Bazic V2, Crosscall Wake +, Telefunken TM 800 Crusoe) ou continuer à surfer, au propre comme au figuré, avec de véritables smartphones (Sony Xperia Z, Panasonic Eluga, Caterpillar Cat B15).

Enfin, pour ceux qui ne souhaitent pas quitter leur téléphone habituel, il reste la solution de l’étui étanche (LifeProof fré, MacWay DryCase). Compatible avec tous les modèles, transparent, il préserve l’ensemble des fonctionnalités de l’appareil, écran tactile inclus. Le moyen ultime pour téléphoner ou gérer ses mails sous l’eau jusqu’à 1 m de profondeur. Pour ceux qui voudraient absolument essayer…

Publié dans Non classé | Marqué avec , , | Laisser un commentaire